Comment un turbo peut casser ?

Un turbo est un dispositif qui permet de faire augmenter la pression d’un gaz ou d’un liquide, afin de le propulser.

Il est utilisé sur les moteurs à explosion, comme les moteurs des voitures, des avions et des bateaux.

Le turbo peut casser lorsqu’il est trop sollicité. Dans ce cas, il faut le remplacer par un nouveau turbo.

Qu’est-ce qu’un turbo ?

Le turbo est un système d’injection électronique qui permet de générer une suralimentation.

Il s’agit d’un dispositif qui augmente la puissance du moteur et par conséquent, accroît la vitesse de rotation de l’arbre à came.

Le turbo est un système de suralimentation qui permet, grâce à une turbine et un compresseur, d’augmenter le débit des gaz admis au moyen d’une soupape à clapets commandée par une pression variable.  Le turbo peut être installé soit sur les cylindres (turbo classique), soit sur le collecteur (collecteur d’admission).

Lorsque cette solution est adoptée, le turbocompresseur se trouve placé en aval du collecteur d’admission. Dans ce cas, on parle alors de « turbocompresseur à géométrie variable » ou VGT.

La réduction des émissions polluantes ainsi obtenue rend le turbo particulièrement adapté aux moteurs diesel dont il améliore l’efficacité thermodynamique. Ce type de système peut être monté sur des moteurs essence afin d’améliorer sensiblement les performances du véhicule, notamment pour permettre au conducteur de rouler plus souvent avec son véhicule sans avoir recours au prêt bancaire.

À quoi sert un turbo ?

Le turbo est un système qui permet d’augmenter la puissance d’un moteur.

Il existe deux types de turbos : le turbo à géométrie fixe et le turbo à géométrie variable.

Le turbo à géométrie fixe est souvent installé sur des moteurs essence, notamment sur les boîtes automatiques. Dans ce cas, il n’y a pas de réglage possible du débit d’air ou du couple. Au contraire, le turbo à géométrie variable peut être réglable en fonction des besoins du conducteur. Cela permet d’obtenir une meilleure accélération et un bon couple.

Comment fonctionne un turbo ?

Le turbo est une pièce importante qui permet à un moteur de gagner en puissance.

Le rôle du turbo est d’augmenter la pression des gaz admis dans les cylindres. Cette augmentation de pression entraine une augmentation de la combustion, et donc du rendement du moteur.

Le turbo fonctionne grâce à l’action d’une turbine montée sur le bloc-moteur, elle-même reliée au collecteur d’échappement par un conduit appelé « ligne ».

La turbine est entrainée par le mouvement des gaz provenant des cylindres, et ceux-ci sont portés à haute température (et donc haute pression) grâce à l’effet combiné de la chaleur dégagée par la combustion et de la pression engendrée par le turbo (environ 300 bars).

Il existe différentes sortes de turbos : Les turbos rotatifs : ils ont été les premiers mis en place sur les moteurs automobiles.

Ils sont constitués d’un rotor qui tourne autour d’un stator fixe, ceci afin que les gaz soient aspirés vers celui-ci et rejetés vers le collecteur. Ce type de turbocompresseur présente plusieurs inconvénients : Son fonctionnement n’est optimal qu’à bas régime, car en augmentant son régime, il se met à vibrer fortement (phénomène appelé « cliquetis »), ce qui peut provoquer des vibrations importantes au sein du véhicule ou créer un bruit non souhaité pour l’automobiliste (dû aux vibrations subies). Sa durée de vie ne dépasse pas 10 ans car sa structure fragile finit par être endommagée par les vibrations émises lorsque son régime augmente trop.

Les différents types de turbos

Il existe en effet un grand nombre de turbos différents. Chaque type a une fonction et des caractéristiques qui lui sont propres.

Il est donc important d’avoir une idée précise du modèle que vous souhaitez acquérir pour éviter de faire le mauvais choix. Si vous cherchez à acheter un turbocompresseur, il est important de prendre en compte le type de voiture pour laquelle il est destiné. En effet, les modèles ne sont pas forcément compatibles entre eux. Par exemple, certains types de moteurs peuvent être équipés d’un turbo à géométrie variable (VGT) tandis que d’autres n’en disposent pas. De plus, si votre véhicule possède déjà un turbo standard sur son circuit d’admission ou d’alimentation en air, vous devrez envisager l’achat d’un autre système en cas de changement de turbocompresseur.

Vérifiez également quelle est la puissance maximale supportée par votre ancien turbo afin de savoir quel sera le modèle adaptable à votre voiture (même si ce point n’est pas toujours très clair). Même chose si vous possédez déjà une pompe à injection haute pression (HPI).

Lorsque ces informations sont disponibles, elles constituent des éléments importants avant toute acquisition.

Il se peut que les dimensions soient identiques entre les différents modèles proposés ; cependant, certaines marques proposent des versions plus petites et/ou allongées qui seront moins adaptables sur votre auto.

L’entretien du turbo

Un moteur est un organe qui nécessite une attention particulière. Un entretien régulier permet de le maintenir en bon état de marche et surtout d’éviter les pannes.

La durée de vie d’un moteur dépend avant tout du type d’utilisation que l’on en fait.

Il faut savoir que certains modèles sont plus fragiles que d’autres et ont tendance à plus facilement tomber en panne. Une utilisation quotidienne, une conduite sportive, des accélérations fréquentes ou encore un manque d’entretien peuvent être les causes principales de la destruction des moteurs modernes. Pour les conducteurs qui passent beaucoup de temps sur la route et conduisent essentiellement sur autoroute, il est fortement conseillé de faire contrôler votre turbo au moins une fois par an par un garagiste spécialisé pour éviter le risque d’avoir une panne lorsque vous serez loin de chez vous.

Vous pouvez aussi solliciter l’intervention d’un professionnel si vous constatez qu’il y a présence d’une fumée blanche qui sort du pot d’échappement ou encore si vous sentez une forte odeur de brûlé provenant du pot d’échappement à chaque relance du moteur.

Le turbo est un organe qui se situe entre le système de combustion interne et le collecteur d’admission (le tube relié au carburateur).

Lorsqu’il est trop abîmé, il peut causer des problèmes importants comme des ratés à l’accélération, des pertes importantes au démarrage ou encore un ralenti instable.

Quand faut-il changer son turbo ?

Le turbo permet de réduire la consommation de carburant, mais il peut également présenter des risques s’il n’est pas entretenu correctement. En effet, si le turbo est mal réglé ou endommagé, vous risquez d’avoir une surconsommation de carburant et des problèmes au niveau du circuit d’air.

Il est donc important de faire contrôler son turbo par un garagiste professionnel en cas de dysfonctionnement.

Lorsque vous changez votre turbo, assurez-vous d’avoir un bon rapport qualité/prix. Un turbo trop cher pourra être à l’origine d’une surconsommation de carburant et provoquer des dégâts importants sur le moteur, ce qui peut engendrer des frais supplémentaires au niveau du remplacement des pièces concernées.

Comment changer son turbo ?

Trop de fumée noire, une consommation d’essence en hausse, un moteur qui cale … Autant de signes qui doivent vous alerter.

Votre voiture semble avoir trop de kilomètres au compteur à votre goût ? Il est peut-être temps d’investir dans un nouveau turbo. Si vous souhaitez faire des économies sur l’achat du turbocompresseur pour votre modèle, sachez qu’il existe des sites internet spécialisés dans la vente de turbos pas chers et reconnus comme fiables. Sur chacun de ces sites, vous trouverez une large gamme de turbos neufs et adaptables pour toutes les marques automobiles ainsi que toutes les années possibles. Avant toute chose, il faut savoir que le turbo est composé d’une turbine couplée à un compresseur.

Le rôle du turbo est simple : augmenter la puissance du moteur pour donner plus de couple.

La plupart des constructeurs automobiles ont recours aux turbocompresseurs afin d’augmenter la pression en sortie de pistons et donc donner plus de puissance à leurs moteurs thermiques (essence ou diesel). Cependant, le turbo possède un inconvénient majeur : sa fragilité ! En effet, il n’est pas rare que certains modèles soient sujets à des problèmes récurrents liés au turbo sur les petites citadines comme la Twingo par exemple ou encore certaines berlines compactes telles que la Renault Mégane 2 par exemple.

Les turbo sont des moteurs à combustion interne qui permettent de réaliser une augmentation de la puissance d’un moteur. Les turbos sont généralement utilisés sur les voitures, les motos et les bateaux. Ils permettent d’augmenter la puissance du moteur en faisant tourner plus rapidement l’air dans le système d’admission.

Romuald

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page